Parcours de bohémiennes

Laëtitia Padilla, une artiste florale éco-responsable et solidaire

J’ai découvert l’univers de Laëtitia par pur hasard ! Je vagabondais dans le centre ancien de Hyères quand une multitude de bouquets de fleurs séchées m’est apparue à travers la verrière de la place Massillon. Je n’ai pas pu faire autrement que d’entrer !

Je pensais qu’il s’agissait d’une exposition temporaire car cet espace était auparavant utilisé à cet effet. Quand j’ai compris qu’il s’agissait de sa boutique permanente, les étincelles dans mes yeux se sont allumées !

L’atelier de Laëtitia se trouve dans le concept store « Les cocottes » qu’elle a créé avec Delphine Clais, son amie architecte d’intérieure, sur le Parcours des Arts. Entrer dans cet espace baigné de lumière et de transparence, c’est comme pénétrer dans une parenthèse enchantée, un espace hors du temps.

L’univers floral et décoratif « vintage-bohème » suspend la temporalité et invite à s’émerveiller devant la multitude de créations fleuries et objets design. Un lieu singulier qui œuvre à faire émerger la beauté et l’expression artistique mais pas que ! L’artiste florale est en effet engagée dans une démarche éco-responsable. Des fleurs aux flyers, tout est pensé en mode écologique : recyclabilité, emballages sans plastique, approvisionnement local et de saison notamment.

– Laëtitia et Mélodie, la stagiaire qu’elle accueille cette année –
Crédit Caroline Mellow
Crédit Caroline Mellow

On prend place, face à face, sur un bureau en exposition et je sirote un thé vert. Le tutoiement s’installe et les questions s’enchaînent et… s’interrompent !
Oui, ce fut une interview tout terrain car la boutique était ouverte et de nombreux visiteurs ont été conquis par ses beaux bouquets en fleurs séchées ! Quelle joie pour moi d’assister à la résonance entre une artiste et ses clients !

Voici donc un extrait de ma rencontre avec cette créatrice engagée et pleine d’idées novatrices et solidaires pour faire éclore un monde plus beau et plus juste.

Comment est née ton envie de travailler avec les fleurs ?
Crédit Mlle Colibri

– Laëtitia Padilla : À la base, je suis décoratrice d’intérieure, mais j’ai travaillé dans de nombreux domaines. Je suis notamment partie sur les bateaux de croisière comme cuisinière. Cette aventure a ouvert des portes en moi et m’a permis de rencontrer d’autres cultures.
Il y a 7-8 ans, je cherchais comment vivre artistiquement. J’habitais alors dans un petit village, et chaque fois que j’emmenais ma fille à l’école, je passais devant un fleuriste qui avait une toute petite boutique, un peu comme une grotte avec des portes en fer forgé. Et, je me disais : « Mais qu’est-ce que j’aimerais bien être là-dedans ! »
J’ai fini par le rencontrer. Puis, il a vendu son affaire et moi j’ai déménagé. Mais mon envie de travailler avec les fleurs est née de cette rencontre avec cet art
isan.

Du coup, as-tu fait une formation pour devenir fleuriste ?

-L.P. Quelques temps après cette rencontre, j’ai déménagé dans un village en Ardèche pour faire des gîtes dans une ancienne école. Et dans cette commune de 2000 habitants, il n’y avait pas de fleuriste. J’avais donc pour idée de m’installer en tant que fleuriste à cet endroit. Seulement 6 mois plus tard, une boutique de fleurs a ouvert, donc mon projet est tombé à l’eau. Mais j’étais toujours décidée à me lancer dans ce domaine. Je me suis alors formée en Art Floral, à distance pendant 1 an, et j’ai effectué 2 stages chez des fleuristes, avec pour intention de revenir dans le Var, ma terre de cœur, pour exercer ce beau métier.

Et tu as tout de suite eu envie de créer ta boutique ?
Crédit Caroline Mellow

L.P. Oui car ma façon d’envisager ce métier est différente de la fleuristerie classique. J’aime la nature et pour moi si on achète des fleurs, on doit respecter la saisonnalité.
J’ai un style singulier, je n’aime pas faire les bouquets ronds, les compositions classiques piquées dans la mousse. J’agrémente ma boutique avec des objets que je fais moi-même, comme des bougies avec des fleurs, que je crée dans des contenants que j’ai chinés avec la possibilité de venir les re-remplir. J’adore aussi créer des bouquets en fleurs séchées, des horloges fleuries… Et aussi, aider les gens à développer leur esprit créatif en les guidant dans le choix de fleurs pour créer le bouquet qui leur correspond.

Ton entreprise s’appelle Mlle Colibri, pourquoi cette référence ?

– L.P. Déjà, j’adore les colibris ! Mais c’est surtout par rapport à la légende mise en avant par Pierre Rabhi : le colibri qui fait sa part pour éteindre un incendie dans la forêt.
Faire ma part, c’est être éco-responsable dans ma vie quotidienne et ma vie professionnelle. Dans ma boutique, je n’utilise jamais d’emballage plastique. J’ai des emballages en tissu, en kraft et en fibres d’herbes recyclées. J’essaie au maximum de trouver des producteurs qui n’emballent pas leurs bottes dans du plastique. Pour les fleurs fraîches, je ne m’approvisionne qu’en fleurs françaises.
J’adhère d’ailleurs au « Collectif de le fleur française » qui s’engage à commercialiser une grande partie de fleurs issues du territoire national. Si un client veut trouver un fleuriste qui vend des fleurs françaises, il peut se rendre sur l’annuaire du site : https://www.collectifdelafleurfrançaise.com/ pour le trouver directement.
Ce collectif a pour but de soutenir une agriculture plus responsable et faire évoluer les pratiques de consommation pour faire émerger le Slow Flower : des fleurs françaises, bio, de saison et équitable.
Pour la fleur séchée, c’est encore difficile d’en trouver en quantité suffisante. En tout cas, je me fournis une fois par semaine et je prends ce qu’il y a, je m’adapte à ce qui est disponible et je compose avec !

Tu es installée à Hyères, la capitale française de la fleur coupée, c’est important pour toi d’être au plus près des producteurs ?
Crédit Caroline Mellow

-L.P : Déjà, j’avais envie de m’installer dans une belle ville avec un programme culturel riche. J’ai la chance d’habiter juste à côté du marché aux fleurs et je suis proche des floriculteurs, c’est donc très pratique ! J’adore me fournir en fleur locale et de saison et si possible en fleurs bio, mais ça reste assez rare pour le moment.

La solidarité semble être une valeur importante pour toi, tu proposes en effet des « bouquets suspendus », peux-tu nous en parler ?
Crédit Mlle Colibri

– L.P. Je propose à mes clients d’ajouter quelques euros à leurs achats pour créer une cagnotte qui sert à offrir des bouquets aux personnes qui ont besoin de recevoir un peu de réconfort. J’en ai remis plusieurs auprès des pompiers, de la gendarmerie et du personnel soignant. Il y a tellement de gens qui ont besoin d’une petite attention qui arrive de nulle part !
En ce moment à l’atelier, j’ai mis en place une boîte à dons que je reverserai à Octobre Rose et une partie de mes bénéfices du mois sera envoyée à la Ligue Contre le Cancer.
Et puis parfois, j’offre gratuitement des petits bouquets dans les rues de Hyères. Mon voisin est horticulteur et cultive la Renoncule. En fin de saison cette année, je suis allée ramasser des centaines de tiges dans son champ et j’ai distribué les bouquets pour faire plaisir aux passants. J’en ai aussi apporté 2 sots complets dans un EPHAD qui a organisé un atelier floral avec.

Je trouve ton univers « bohème ». Qu’est-ce que c’est pour toi la bohème ?
Crédit Caroline Mellow

L.P. Oh ! La belle vie, la liberté !

En quoi la fleur est-elle une bonne partenaire créative ?
Horloge murale – Crédit Mlle Colibri –

L.P. C’est une source d’inspiration infinie ! Chaque fleur a une couleur et une forme différentes, c’est elle qui dessine l’œuvre. Après, quand je crée des objets où j’intègre des fleurs, c’est différent. La fleur vient se poser sur l’objet, elle vient l’habiller.

Qu’est-ce qui t’inspire et nourrit ton flow créatif ?

L.P. La nature, les gens créatifs, inspirés, enthousiastes. J’adore aussi co-créer avec d’autres artistes notamment ceux du Parcours des Arts à Hyères. C’est d’ailleurs pour cette raison que je me suis associée avec mon amie architecte d’intérieur Delphine Clais, pour créer notre concept store « Les cocottes » où nous souhaitons faire découvrir des artistes que nous aimons avec des expositions régulières. J’y ai installé mon atelier, c’est un endroit très nourrissant où j’ai plaisir à travailler.

Quel message souhaites-tu faire passer avec tes créations ?
Crédit Caroline Mellow

– L.P. Je fais mes créations pour me faire plaisir. Et après, d’une manière ou d’une autre, ça va forcément résonner avec quelqu’un. Quand je travaille sur-mesure, je discute beaucoup avec la personne pour cerner ses attentes. Généralement, les gens qui viennent vers moi, aiment ce que je fais, donc leur demande colle avec mon univers. J’intègre simplement une tonalité de couleur qui leur parle plus et une forme qui va correspondre à l’endroit ou sera disposée la composition.
J’adore aussi les challenges, créer des compositions uniques, jamais vues ailleurs !

As-tu toujours été à l’aise avec ta créativité ?

-L.P. Alors oui, mais je n’étais pas très cadrée ! J’ai toujours fait plein de choses différentes et je n’arrivais pas à me cibler. J’ai créé beaucoup d’origamis que je vendais en bijoux sur les marchés. J’ai confectionné aussi des attrape-rêves. Mais je ne parvenais pas à être différente, à trouver ce décalage qui me singularise. Alors qu’avec les fleurs, là, j’y arrive !

Si tu devais encourager une femme à dévoiler sa créativité, que lui dirais-tu ?

– L.P. Faites-vous confiance, c’est la base ! Mais ce n’est pas ce qu’il y a de plus facile ! D’abord penser à soi, pour ensuite bien penser aux autres. C’est important aussi d’être bien entourée, mais comme on est sûr de rien, mieux vaut compter sur soi d’abord !

Selon toi, quel est le rôle des fleurs dans le monde actuel ?

L.P. Elles permettent de garder le lien avec la nature, le contact avec son environnement. Inconsciemment, travailler avec les fleurs, ça me permet de garder ce lien avec la terre qui est essentiel et qui malheureusement se perd.

Nous sommes en automne, quelle fleur choisirais-tu pour représenter cette saison ?
Crédit Mlle Colibri

-L.P. Les Chrysanthèmes bien sûr ! C’est une fleur que je trouve magnifique. C’est dommage qu’elle ait cette connotation de fleur des morts. Il existe des variétés extraordinaires avec des couleurs et des pétales tellement différents !

As-tu une idée simple de déco végétale à réaliser par les lectrices ?

L.P. Oui, par exemple, une guirlande de feuilles d’automne ou alors créer une potée dans une citrouille évidée avec des plantes de saison.

Comment souhaites-tu voir évoluer l’univers de la fleuristerie ?

-L.P. J’aimerais qu’il n’y ait plus que des fleurs françaises et de saison en boutique. Et, plus de cellophane pour emballer les bouquets !

Quels sont tes projets pour les mois à venir ?

– L.P. J’ai pour projet de monter des ateliers créatifs autour de la fleur, notamment des ateliers floraux d’art japonais, en collaboration avec d’autres professionnels.
J’ai aussi pour objectif d’animer des ateliers « Yoga et Fleurs » avec une prof de yoga. Je pense que ces domaines peuvent bien aller ensemble.


Pour aller plus loin :

Pour plonger dans l’univers floral de Laëtitia :

Crédit Caroline Mellow

4 commentaires sur “Laëtitia Padilla, une artiste florale éco-responsable et solidaire

  1. Magnifique interview ! Ça donne envie de mettre des fleurs chez soi, d’apprendre à les connaître et savoir quand elles poussent ! Bravo à Laetitia pour cette approche du métier respectueuse de la nature et merci Caroline pour cette nouvelle magnifique mise en lumière qui nous fait découvrir et voyager !! ❤

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ton commentaire enthousiaste et soutenant Ornella. ça me fait très plaisir. Je suis heureuse que la lecture de cette interview t’ait fait ressentir tout cela. C’est tout le sens de ces partages. ♥♥♥

      J’aime

  2. ´Artiste florale éco-responsable et solidaire ´ Bravo Laetitia pour cette belle démarche respectueuse de nos amies les fleurs guérisseuses 🌺
    L’univers floral me passionne également, je note l’adresse pour venir découvrir votre jolie boutique avec plaisir 🌼
    Bonne continuation avec votre créativité et vos projets à venir très inspirants ☺️
    Merci Caroline Mellow pour cet article florissant rempli de belles couleurs 👍

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.